Infographies. N’hésitez pas à utiliser avec vos patients pour bien communiquer les risques et les avantages

Voici les résultats observés chez 1 000 patients qui commencent un traitement par des opioïdes pour une douleur chronique

*Ces patients présentaient une douleur problématique persistante malgré un traitement sans opioïdes optimisé.

112 personnes de plus obtiendront un soulagement notable de la douleur 58 personnes de plus présenteront une constipation ou des maux d’estomac 55 personnes développeront un trouble lié à l’utilisation des opioïdes* 2 personnes feront un surdosage et survivront 1 ou 2 personnes mourront d’un surdosage*

Une personne pourrait être associée à plus d’un de ces résultats. Il est impossible de prédire les résultats pour chaque personne.

*Pour 1 000 personnes ayant un trouble lié à l’utilisation de substances, 90 développeront un trouble lié à l’utilisation des opioïdes,
10 feront un surdosage non mortel et 5 mourront d’un surdosage.

Pour 1 000 personnes ayant un trouble psychiatrique actif, 80 développeront un trouble lié à l’utilisation des opioïdes,
3 feront un surdosage non mortel et 2 mourront d’un surdosage.

Voici ce qui se passe lorsque nous offrons à 10 personnes des opioïdes et des soins de soutien pendant 3 à 6 mois.

*Ces patients présentaient une douleur problématique persistante malgré un traitement sans opioïdes optimisé.

  • 1 personne obtiendra un soulagement adéquat
  • 5 personnes obtiendront un soulagement, mais auraient obtenu une amélioration sans opioïdes
  • 4 personnes ne répondent pas au traitement