Utility Menu French

National Association of Pharmacy Regulatory Authorities

Provinces French

Main navigation French


Réglementation de la pharmacie au Canada

Les organismes membres de l’ANORP réglementent la pratique de la pharmacie au Canada dans leurs régions respectives.

 

La pharmacie au Canada est une des nombreuses professions autoréglementées. Cela signifie que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont délégué leur autorité de réglementer certaines professions à des organismes externes, faisant en sorte que les professions s’autoréglementent. En raison de cette délégation d’autorité, certaines professions, comme la pharmacie, la médecine et l’ingénierie, ont l’autorité et la responsabilité d’établir des critères relatifs au rendement, au caractère technique, à l’éthique et à l’éducation, afin de guider leur profession et de délivrer des licences à leurs professionnels et à leurs milieux d’exercice. Elles ont le mandat de protéger le public, et elles y parviennent en faisant en sorte que les exigences en matière de délivrance de licences et de rendement sont atteintes ou dépassées, et que des mesures disciplinaires sont en place si ces normes ne sont pas respectées.

 

À titre d’Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie, l’objectif principal de l’ANORP est de desservir ses membres et d’agir en tant que ressource pour le public en fournissant des renseignements et des lignes directrices sur la réglementation en matière de pharmacie au Canada.

 

L’ANORP a le mandat conféré par ses membres de travailler en leur nom dans certains domaines, tels que :

 

  • La création de modèles de normes et de lignes directrices nationales que ses membres peuvent adopter, ou adapter à l’utilisation dans leur province ou leur territoire. L’harmonisation de l’exercice de la pharmacie dans toutes les provinces et tous les territoires, dans la mesure du possible, facilite les déplacements des professionnels des pharmacies dans tous les territoires de compétence et favorise un niveau de soins pharmaceutiques uniformes pour les patients;
  • L’engagement d’un dialogue avec des organismes fédéraux et d’autres organismes gouvernementaux domestiques et internationaux, ainsi que divers organismes professionnels liés à la santé, au nom de tous les organismes canadiens de réglementation de la pharmacie;
  • L’administration de programmes comme les annexes nationales de médicaments et le Portail pour pharmaciens Canada, au nom de ses membres;
  • L’offre d’une plateforme permettant d’adopter une approche nationale pour discuter de questions communes qui touchent l’exercice de la pharmacie au Canada.